BLOCKCHAIN
& CRYPTO-MONNAIES

9

MODULES

2

jours

Éligible

au CPF

FORMAT

à distance

Tarif HT

1 200 €

VOTRE FORMATEUR

Benjamin FARAGGI

Benjamin FARAGGI

EXPERT FRANÇAIS DE LA BLOCKCHAIN

Nouveaux usages, simplifications des processus, sécurisation des informations, transfert d’argent… Les entreprises passent du temps, de la compréhension aux démarches opérationnelles. Après de nombreuses promesses et expérimentations liées au sujet de la Blockchain, la part de mystère relative à cette technologie s’amoindrit peu à peu. Blockchain privée, publique, expérimentations en interne ou de consortium, les cas d’exploitation de la Blockchain sont multiples. Pourquoi avoir résolu le problème avec une Blockchain et pas avec une classique base de données ? Ai-je besoin d’une Blockchain ? Ce séminaire vous apportera les réponses à toutes vos questions afin d’appréhender cet écosystème.

CEO fondateur de « Spuro : Blockchain Platform », application de création de Blockchain. Auteur du livre « La Blockchain, comprendre la mutation ». Accompagne de nombreuses entreprises pour le déploiement de Blockchains privées et hybrides, avec des installations opérationnelles. Intervient dans des colloques et séminaires d’entreprises.

Un écosystème à valeur ajoutée, aux impacts stratégiques et organisationnels.

Au-delà du déploiement des crypto-monnaies, la Blockchain apporte un niveau d’innovation susceptible d’impacter fortement certains modes d’organisations et secteurs d’activités. Les enjeux culturels, juridiques, de gouvernance et technologiques sont des défis à relever. De l’administration, en passant par la logistique, la santé, le commerce ou les finances, ce nouveau mode d’organisation décentralisée impacte l’économie et le fonctionnement de la société.

La technologie de la blockchain joue un rôle fondamental dans cette image globale de la transformation digitale. En tant que protocole de confiance, il peut être perçu comme le lien entre le monde physique et le monde numérique. Ce séminaire, préparé et animé par un des meilleurs spécialistes de la Blockchain en France, permet de disposer d’une vision complète du domaine, d’appréhender les impacts potentiels de cette technologie au travers d’exemples concrets et d’analyser son intérêt pour votre organisation.

Êtes-vous éligible à un financement de votre formation ?
Toutes nos formations peuvent être financées à 100%, par différents organismes, en fonction de votre situation.

A l’issue de la formation, vous saurez :

A qui s'adresse cette formation :

Prochaines dates
  • Les 8 et 9 juin 2021
  • Les 9 et 10 septembre 2021
Pré-requis
  • Français lu, écrit, parlé
  • Connaissances de base en Systèmes d’Information
  • Connexion Internet >1Mo + webcam
  • Logiciel ZOOM

PROGRAMME DE LA FORMATION

  • Le positionnement d’un écosystème en mutation et disruptif.
  • Aspects : sociétal, économique et technique.
  • L’analyse des cycles à venir pour un déploiement opérationnel et son historique.
  • Les enjeux et perspectives, positionnement de nouvelles gouvernances pour des organisations disruptives.
  • Le profil des usages et des fonctionnalités opérationnelles des Blockchains Permissioned,
  • Consortium et Permissionless.
  • Envisager l’impact des processus et des procédures, selon les secteurs.
  • Une analyse de l’évolution des métiers  » tiers de confiance » et intermédiaires.
  • La démarche méthodologique  » UGAN », Usage, Governance, Adaptability, Need.
  • Passer du POC au MPV, les phases majeures. Les étapes à respecter de la « Roadmap », positionnement des acteurs de la gouvernance.
  • Analyser les usages potentiels et les processus impactés.
  • Quels profils de Blockchain : publique, hybride, privée ?
  • Diagramme d’analyse du besoin d’implémentation d’une Blockchain.
  • Les avantages et inconvénients des modes de déploiement.
  • Déroulement très concret d’une implémentation opérationnelle
  • Les problématiques juridiques et la synthèse des textes.
  • Le «Code is Law», est-ce réellement possible, pour quelle valeur probatoire ?
  • La place du DEEP: Dispositif d’Enregistrement Electronique Partagé
  • Les engagements de vingt-deux pays européens.
  • Peut-on parler de Blockchain certifiée ? la position de la CNIL
  • La jurisprudence: gestion de la preuve, droit à l’oubli, conservation de données. Ordonnance du 1/02/19
  • Les impacts du RGPD sur le registre de la Blockchain
  • Etude de la du rapport Landrau et impact de la loi PACTE art26.
  • Analyse d’éléments de taxation des plus-values d’actif numérique, traitement des ICO et STO.
  • Diminuer le coût des traitements, gérer la preuve, certifier la traçabilité, réduire les risques, raccourcir les délais de prise en compte des opérations.
  • Réduire les dépenses allouées à la sécurité, gérer des actifs numériques. Analyse des profils de clés.
  • Différents modèles de registre : interne, d’enregistrement, de cryptographie, de chiffrement
  • La place des « SmartContract » programmes auto-exécutables, des Dapps, des Oracles et les systèmes « d’autogestion décentralisée »
  • Analyse d’une approche DAO : Decentralized Autonomous Organization.
  • Etude des différents modes de gouvernance : Proof of Work, Proof of Stake, Zero Knowledge, etc.…
  • Les modes de gestion de la validation des blocs : PoA : preuve d’autorité, PoH : preuve de possession, PoST : preuve de participation/temps) etc..
  • La validation des transactions par les nœuds du réseau : le « minage » et les « mineurs ».
  • Le positionnement des tokens (paiement, utilité, investissement) et des crypto-monnaies
  • Différences entre Altcoin, Stablecoin, Airdrop
  • Ecosystème Blockchain en construction sur la base de la DLT : Distributed Ledgers Technology.
  • Une sémantique spécifique : Node, Dapp, API, Oracle, SmartContract, Fork, MainNet, Baas.
  • Le principe du « registre » infalsifiable et contrôlé par l’ensemble des contributeurs.
  • Le rôle de la fonctionnalité de hachage (SHA256, MD5 etc.) pour la gestion des empreintes.
  • L’utilisation de la cryptographie asymétrique, les clefs publiques et privées et leur utilisation pour le chiffrement (RSA/ECDSA etc.) des contenus et identification des utilisateurs.
  • La structuration des blocks : Données techniques, Hash, Arbre Merkel, Horodatage, Nonce
  • Les différences entre les architectures centralisées, décentralisées et distribuées. La gestion d’un réseau « peer to peer ».
  • Les possibilités de chaînage proposées par la Blockchain et les Sidechains.
  • Positionnement : des intégrateurs, des plateformes, des éditeurs et des frameworks
  • Ethereum: écosystème «Turing-complete», langage Solidity (option Geth) à base des smart contracts, et de Dapps.
  • Hyperledger: sous l’égide de la fondation Linux et avec l’implication d’IBM.
  • Azure blockchain: plateforme de déploiement de Microsoft.
  • Les plateformes « MainNet » : Ripple, Stellar, NEO, EOS, TRON, Corda, etc…
  • Intégrateurs : IBM, Consensys, Talium, Woleet, Belem, Stratum, etc…
  • Le Chain Open Standard, premier effort de standardisation du protocole d’accès.
  • Framework de développement : Spuro, Utocat, Decent, Keeex etc…
  • Quelles valeurs attribuer à ces éléments immatériels ?
  • La place et les usages des Tokens et des TEG « Token Generating Event ».
  • Les impacts des Crypto-monnaies: Bitcoin, Ether, Ripple, Litecoin, EOS, Stellar, Libra etc.
  • Les profils de « Wallet » : en ligne, mobile, ordinateur, physique, les acteurs opérationnels.
  • Positionnement des « Altcoins », des « Sidechains » et la mutation avec le « Lightning network ».
  • Analyse des ICO « Initial Coin Offering », et les STO « security Token Offering »
  • Positionnement des différents acteurs : R3, Euronext, Ripple, CDC etc…
  • Classification des différents acteurs opérationnels pour les usages spécifiques.
  • Gestion des économies dans le cadre de processus et procédures établies
  • Les modes de gestion pour fidélisation de clients
  • Déploiement de nouveaux services et/ou de nouveaux modèles économiques
  • Gestion de la preuve et possession : Ledgerofproof, Keeex, Enigma.
  • Suivi des documents : authenticité des documents (EDF), lanceur d’alerte (Alertcys, huissier).
  • Gestion du carnet d’entretien de véhicule (Renault).
  • Traçabilité alimentaire : Carrefour/Mousseline, Wal-Mart, et traçabilité du parcours (signal GPS/Bœing), (Stratum)
  • Suivi des objets, Everledger pour les produits de luxe. Partage des informations des patients, Chainforhealth, pour la santé.
  • Gestion des ICS : Banque de France.
  • Les applications de vote électronique (Belem, bitcongress.org, followmyvote.com).
  • La micro-assurance (Stratum), l’échange d’énergie solaire (Brooklyn) via SolarCoin, la logistique (Thingchain).
  • La gestion du cadastre (Bitproof, Bitland).
  • Les places de marché (openbazaar.org), l’industrie musicale (Spotify), la gestion des droits d’auteurs (Mediachain).
  • DTC : Digital Trade Chain, plateforme numérique pour les transactions commerciales.
  • KYC : Know Your Customer pour l’identification des individus.
  • Transfert d’argent : Paymium, Visa, Moneytis, Abra, Euronext, etc.
  • Mutation de l’économie centralisée vers une économie décentralisée.
  • Analyse du potentiel disruptif de la blockchain. Les enjeux : culturels, juridiques, de gouvernance technologique
  • L’émergence des « Blocktechs », positionnement des Fintech et autres acteurs.
  • L’écosystème Multiétage et acteurs en cours de structuration.
  • Les « business models » des entreprises qui « porteront » les services Blockchain.
  • Quelles adaptations concernant l’économie et plus généralement la société ?

L’examen se passe à chaud (en fin de session) et en ligne

Les points forts de la formation:

MODALITés DE LA FORMATION

  • Pour toutes nos formations, nous réalisons des études préalables à la formation pour adapter les locaux, les modalités pédagogiques et l’animation de la formation en fonction de la situation de handicap annoncée. De plus en fonction des demandes, nous mettrons tout en œuvre pour nous tourner vers les partenaires spécialisés. Pour les personnes en situation de handicap, nous contacter.
  • Formation délivrée en présentiel
  • Accueil des stagiaires dans une salle dédiée à la formation
  • Exposé théorique projeté
  • Rapport d’impact personnel
  • Mises en situation
  • Quizz
  • Méthode pédagogique expositive :
    • Présentation orale d’un exposé théorique projeté
  • Méthode pédagogique active :
    • Jeux de rôle
    • Mises en situation
  • Méthode pédagogique interrogative :
    • Exercices de questionnement approprié du formateur qui va amener l’apprenant à construire lui-même ses propres connaissances
  • Auto-diagnostic : quizz d’une durée de 30 mn – 40 questions pour évaluer son niveau de culture
  • Digithèque : plus de 300 contenus pédagogiques classés selon le référentiel DiGiTT, régulièrement mis à jour en fonction des évolutions (évolutions technologiques, cadre règlementaire, etc..)
  • Passage de la certification DiGiTT® Alternative Digitale en fin de formation chez ACADEE, sur un poste informatique dédié via une plateforme
  • Un badge DiGiTT® est tout de suite délivré après le passage du test : une certification à intégrer à votre CV et faire apparaître sur votre profil LinkedIn.
  • En début de démarche pour obtenir une méthodologie et une formation complète.
  • En cours de démarche pour avoir un retour sur ses pratiques et de nouvelles pistes.
  • Étude de pré admission sur les besoins et la connaissance du stagiaire sur le sujet.
  • En début de formation, évaluation diagnostique pour identifier les besoins et les attentes des participants et adapter ainsi la formation.
  • En cours de formation, évaluation formative tout au long de la formation à travers des mises en situations.
  • 2 à 3 mois après la formation, une enquête de satisfaction à froid est réalisée avec un retour au stagiaire et/ou à la structure.
  • En fin de formation, évaluation de la formation à travers un questionnaire de satisfaction.
  • Feuilles de présence
  • La formation est ponctuée d’une attestation de fin de formation délivrée par ACADEE au client. Y seront précisés les objectifs pédagogiques, le nombre d’heures total de la formation, la validation des acquis et la date.
  • Niveau inférieur à 350 : débutant ; quelques notions sont acquises mais les compétences du digital nécessitent d’être confortées.
  • Niveau supérieur à 350 et inférieur à 650 : avancé ; bonne maîtrise des concepts et des aspects opérationnels.
  • Niveau supérieur à 850 : expert ; très bonne maîtrise de l’ensemble des environnements digitaux. Bonne compréhension des enjeux opérationnels.
  1. Entretien téléphonique et/ou physique de pré-admission avec Benjamin FARAGGI, formateur au sein d’ACADEE, pour définir votre projet et vos objectifs.
  2. Présentation de la part du client des problématiques rencontrées et détermination des objectifs professionnels de la formation.
  3. Audit des besoins afin d’adapter la formation à chaque apprenant.
  4. Retour sur le test de positionnement et évaluation des besoins.
  5. Envoi des éléments administratifs : programme de formation, devis et convention.
  6. Délai d’accès à votre formation après accord de prise en charge : entre 1 et 3 semaines.
  7. Évaluation tout au long de la formation et de fin de formation.
  8. Remise d’une attestation de formation et/ou certification.
  9. Questionnaire permettant d’évaluer la formation.


ACADEE se réserve le droit d’annuler la formation si le nombre de stagiaire est inférieur à 4 personnes.
12 stagiaires maximum par session.

  • Nous sommes pleinement inscrits dans une démarche qualité à travers le respect des critères du décret qualité. Nous sommes d’ailleurs référencés Datadock et certifiés Qualiopi.
  • Le taux de satisfaction de cette formation sera actualisé après la première session.

la certification DiGiTT® (en option)

A quoi sert le certificat DiGiTT® ?

Dans un contexte de transformation digitale des entreprises, les métiers évoluent et les attentes des entreprises sur le digital sont nombreuses : il est de plus en plus important de pouvoir certifier votre niveau. 

 

Le certificat DiGITT® est de plus en plus reconnu par les entreprises, et vous permettra de vous différencier sur le marché du travail, et d’améliorer votre employabilité.

Schéma type d’une formation certifiante

Schéma type d'une formation certifiante

Comment passer la certification DiGiTT ?

A l’issue de cette formation, le stagiaire pourra passer la certification DiGiTT® (en option) attestant du caractère opérationnel de la formation suivie et donc de sa capacité à mettre en œuvre les connaissances et les compétences développées en milieu professionnel.
  • Auto-diagnostic : quizz d’une durée de 30 mn – 40 questions pour évaluer son niveau de culture
  • Digithèque : plus de 300 contenus pédagogiques classés selon le référentiel DiGiTT, régulièrement mis à jour en fonction des évolutions (évolutions technologiques, cadre règlementaire, etc..)
  • Passage de la certification DiGiTT® Alternative Digitale en fin de formation chez ACADEE, sur un poste informatique dédié via une plateforme
  • Un badge DiGiTT® est tout de suite délivré après le passage du test : une certification à intégrer à votre CV et faire apparaître sur votre profil LinkedIn.

S'inscrire à la Formation
"BLOCKCHAIN & CRYPTO-MONNAIES "

Si vous êtes éligibles au CPF
Toute demande de prise en charge devra être effectuée
auprès de nos services avant tout paiement.
Réservez votre place
L’inscription définitive se fera via un bulletin d’inscription à renvoyer par email ou courrier.

Partagez cette formation:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Nous contacter

Comment pouvons-nous vous aider ?

Si vous avez des questions concernant cette formation, veuillez remplir le formulaire ci-dessous et nous vous répondrons dans les plus brefs délais.